Nos racines briardes

Nos racines briardes

 

Nous sommes au cœur de la Brie dont l’histoire religieuse a donné le jour à ce que nous voulons vivre aujourd’hui.
En effet en 1515 Mgr Guillaume Briçonnet est nommé évêque de Meaux.

Très rapidement, après avoir constaté l’état d’abandon du peuple par le clergé local, il entreprend une réforme profonde.
Pour ce faire, il s’adjoint les services d’hommes d’église fervents partisans de ses idées réformatrices.

Ainsi est né le « cénacle de Meaux » : un groupe d’érudits se définissant comme évangéliques et désirant évangéliser notre région.
Le premier d’entre eux, Lefévre d’Etaples va traduire la première bible en français courant. Les Saintes écritures n’existaient qu’en latin et sa lecture était interdite. La Bible a la portée de tous va être le repère fondamental de tout ce mouvement qui va prendre une expansion considérable dans tout le royaume.

Hélas les idées de Mgr Guillaume Briçonnet sont difficilement reçues par ses supérieurs hiérarchiques ; la violence des persécutions qui suivront va favoriser la séparation des réformateurs de l’église officielle. Des centaines de familles et d’artisans quittent alors notre région pour se réfugier en Allemagne, en Suisse, en Hollande et en Angleterre.

Nous pouvons dire cependant que le protestantisme évangélique français est né ici dans notre région de la Brie.

Nous n’avons rien inventé, nous ne sommes que les héritiers de tous ces réformateurs qui ont redonné leur juste place aux Saintes Ecritures.