Ce que nous voulons vivre

Ce que nous voulons vivre

L’église s’appelle la Bergerie. Cela en référence à Jean chp 10. C’est l’histoire du bon berger. Dans cette histoire, Jésus, le bon berger s’adresse personnellement à chacune de ses brebis au sein de la bergerie.

Il appelle chacune d’elle par son nom. Pour Jésus, nous ne sommes pas des anonymes noyés dans la masse et perdus dans le tourbillon du monde. Nous voulons que tous ceux qui rentrent dans la Bergerie ressentent sur eux le regard d’amour de Dieu à travers Jésus. Pour nous c’est ce qu’il y a de plus important. Ce n’est pas l’appartenance à une religion, mais être convaincu que tout ce que nous avons fait de mal peut être pardonné, que nous pouvons être libérés de toute forme d’angoisse et d’inquiétude parce que nous sommes sûrs d’être aimés par Dieu.

Nous voyons ensuite dans cette histoire le bon berger sortir de la Bergerie suivi des brebis, il les conduit au-dehors. La bergerie n’est pas une fin en soi. Le berger n’a pas gardé ses brebis dans sa bergerie, mais il les a conduites au dehors. Notre vie a maintenant un sens : nous sommes aimés de Dieu et nous apprenons à aimer les autres. Nous sommes certains qu’aujourd’hui il y a une espérance et nous voulons la partager avec ceux qui nous entourent.